Anne Baxter

Cette personne at-elle pas d'images. Cliquez pour ajouter de nouveaux!
Date de naissance:
07.05.1923
Date de décès:
12.12.1985
Noms supplémentaires:
Anne Baxter, Энн Бакстер, Anne Baxter
Catégories:
Acteur
Nationalité:
 américain
Cimetière:
Réglez cimetière

Anne Baxter, née le 7 mai 1923 à Michigan City, dans l'Indiana, et décédée le 12 décembre 1985 à New York (États-Unis), est une actrice américaine.

Biographie

Un talent naturel

Fille d'un représentant et petite-fille du célèbre architecte Frank Lloyd Wright, elle a 11 ans lorsque ses parents déménagent à New York, « encore le centre de l'industrie du cinéma avant le changement vers l'Ouest ». À 13 ans, elle débute sur scène et décroche une place dans une école d'acteurs « mais comme elle pensait qu'elle était trop jeune, elle fit ses bagages et retourna avec sa mère à New-York, où elle continua à jouer à Broadway ».

À seize ans, Anne Baxter passe des essais pour le rôle titre de Rebecca mais Alfred Hitchcock la jugea trop jeune et c'est Joan Fontaine qui emporta le rôle. L'année suivante Anne signe un contrat de 7 ans avec la Twentieth Century Fox.

Dès 1941, elle accède aux rôles de premier plan sous la direction de Jean Renoir et en 1942 elle joue la fille de Joseph Cotten dans La Splendeur des Amberson d'Orson Welles. Désormais elle a pour partenaires les stars masculines du studio (Tyrone Power, Dana Andrews), et poursuit dans les collaborations prestigieuses (une des spécificités de l'actrice) : après Billy Wilder, Lewis Milestone, Ernst Lubitsch, au côté de Erich von Stroheim ou Tallulah Bankhead, elle donne la réplique à son premier mari, John Hodiak et obtient en 1946 un Oscar pour sa composition dramatique dans Le Fil du rasoir, film de prestige de la Fox, réalisé par Edmund Goulding d'après Somerset Maugham.

Actrices et stars

Aussi à l'aise dans le film d'action (L'Évadé de l'enfer avec Paul Muni, Blaze of Noon de John Farrow avec William Holden) que dans le western (La Ville abandonnée de William A. Wellman aux côtés de Gregory Peck et Richard Widmark), elle fait montre de talents complets dans la comédie musicale de Walter Lang You're My Everything, face à Dan Dailey. En revanche, si elle figure avec l'éclat de son talent dans les distributions les plus brillantes, elle est souvent éclipsée par une actrice plus belle : Gene Tierney auprès de Power dans Le Fil du rasoir, Lana Turner auprès de Clark Gable dans Le Retour de Mervyn LeRoy, Linda Darnell auprès de Cornel Wilde dans The Walls of Jericho de John Stahl.

Malgré son indéniable photogénie et plusieurs tentatives d'érotisation (Guest in the House de John Brahm), Anne Baxter souffrit sans doute de cette concurrence redoutable (Tierney, Darnell, Debra Paget, Maureen O'Hara, Betty Grable notamment dans son seul studio), mais elle régnait sur le cinéma d'auteur.

L'actrice fut nommée une nouvelle fois pour Eve de Joseph Mankiewicz, où elle interprète le rôle titre face à Bette Davis et Marilyn Monroe — nouvelle venue de la Fox, choisie pour sa ressemblance avec Claudette Colbert qui devait initialement jouer Margo Channing. Même noyée au milieu d'une distribution brillante (Jeanne Crain, Farley Granger, Charles Laughton, Monroe, Jean Peters, Richard Widmark dans le film à sketches La Sarabande des pantins), elle tire toujours son épingle du jeu. En 1953, elle tourne coup sur coup La Loi du silence d'Alfred Hitchcock, où elle forme un couple émouvant avec Montgomery Clift, et La Femme au gardénia de Fritz Lang, deux perles du film noir. La même année, elle est à Broadway face à Tyrone Power.

De Mille et la télévision

Partenaire de Glenn Ford dans le film biographique consacré à Ben Hogan et de Rock Hudson dans un mélodrame, ainsi que de Steve Cochran, Dale Robertson, Jeff Chandler, Rory Calhoun, dans des films souvent « virils », héroïne de Mitchell Leisen (Boulevards de Paris) : c'est une star populaire et distinguée que Cecil B. DeMille recrute pour son pharaonique Les Dix Commandements. Malgré la présence de Yvonne De Carlo et Debra Paget, Anne tient le principal rôle féminin de la fresque, en épouse de Ramsès/Yul Brynner amoureuse de Moïse/Charlton Heston.

Curieusement, ce triomphe qui tient lieu d'intronisation sera sans lendemain — comme pour Hedy Lamarr après Samson et Dalila du même réalisateur. Après le western Terre sans pardon (où elle retrouve Heston) la star se tourne surtout vers la télévision : elle apparaît dans La Grande Caravane (1959), Alfred Hitchcock présente (1963), Le Jeune docteur Kildare (1964) avec Richard Chamberlain, Batman (rôles variés en 1966 et 1967), Sur la piste du crime, Le Virginien, La Grande Vallée avec Barbara Stanwyck, Docteur Marcus Welby avec Robert Young, L'Homme de fer avec Raymond Burr — l'actrice n'est guère dépaysée du cinéma — et un épisode mémorable de Columbo : Requiem for a Falling Star, réalisé par Richard Quine, puis encore Banacek et Mannix, jusqu'à The Moneychangers d'après Arthur Hailey (1976) avec, entre autres, Kirk Douglas et Christopher Plummer, Jean Peters, Joan Collins et Helen Hayes. Elle fait aussi une prestation dans la célèbre émission de jeu sur CBS What's My Line ?. Mais — volonté de l'actrice ? — Anne Baxter n'a pas eu alors sa propre série.

Derniers feux au cinéma

Baxter revient sporadiquement au cinéma, d'abord dans des films prestigieux : en 1960 le western La Ruée vers l'Ouest d'Anthony Mann, en 1962 La Rue chaude d'Edward Dmytryk, avec Jane Fonda et Barbara Stanwyck ; en 1965 elle surprend davantage en jouant dans Les Tontons farceurs de Jerry Lewis. Mais c'est la télévision qui lui donne pour partenaire Henry Fonda — dans L'homme en fuite de Don Siegel en 1967.

Dans les années 1970, à Broadway, Anne retrouve son rôle mythique d'Eve dans la comédie musicale Applause où elle remplace Lauren Bacall, mais cette fois la « femme au gardénia » joue Margo, la vedette vieillissante.

Anne Baxter tient encore le rôle titre de The Late Liz en 1971, au côté de Steve Forrest, son partenaire dans Boulevards de Paris de Leisen. En 1980, la grande comédienne fait ses adieux au cinéma dans Jane Austen in Manhattan de l'Américain exilé en Grande-Bretagne James Ivory, dont elle partage l'affiche avec Robert Powell

Fin de carrière et décès

Son talent unanimement reconnu permet à Anne Baxter de travailler à la télévision quasiment sans interruption jusqu'à sa mort. En 1981, elle accueille Jane Seymour dans le bordel qu'elle tient dans l'adaptation du roman de John Steinbeck À l'est d'Éden ; de 1983 à 1986 (jusqu'après sa mort) elle incarne Victoria Cabot, la responsable d'un hôtel de luxe, dans la série Hôtel, où elle remplace au pied levé Bette Davis. Dans le même temps elle participe, avec Peter Cushing et Ray Milland, à une adaptation d'Arthur Conan Doyle. Elle joue ensuite dans quatre épisodes de La croisière s'amuse, servant notamment de témoin au mariage de Lana Turner et Stewart Granger.

Elle meurt des suites d'un anévrisme intra-crânien le 12 décembre 1985 à New York.

Vie privée

Anne Baxter est mariée à John Hodiak de 1947 à 1953 (avec qui elle a une fille). Elle épouse ensuite Randolph Galt (1960-1969) et David Klee, de 1977 à sa mort.

Filmographie

Années 1940
  • 1940 : 20 Mule Team, de Richard Thorpe avec Wallace Beery, Marjorie Rambeau
  • 1940 : The Great Profile (en), de Walter Lang avec John Barrymore
  • 1941 : Charley's Aunt, d'Archie Mayo avec Jack Benny, Kay Francis
  • 1941 : L'Étang tragique (Swamp Water), de Jean Renoir
  • 1942 : The Pied Piper, d'Irving Pichel
  • 1942 : La Splendeur des Amberson (The Magnificent Ambersons), d'Orson Welles
  • 1943 : Requins d'acier (Crash Dive), d'Archie Mayo avec Tyrone Power, Dana Andrews
  • 1943 : Les Cinq Secrets du désert (Five Graves to Cairo), de Billy Wilder
  • 1943 : L'Étoile du Nord (The North Star), de Lewis Milestone sur un scénario de Lillian Hellman avec Dana Andrews, Walter Huston, Walter Brennan, Farley Granger, Erich von Stroheim
  • 1944 : J'avais cinq fils (en) (The Sullivans), de Lloyd Bacon avec Thomas Mitchell
  • 1944 : The Eve of St. Mark, de John M. Stahl d'après la pièce de Maxwell Anderson
  • 1944 : Sunday Dinner for a Soldier, de Lloyd Bacon avec John Hodiak
  • 1944 : Guest in the House, de John Brahm avec Ralph Bellamy
  • 1945 : Scandale à la cour (A Royal Scandal), d'Ernst Lubitsch et Otto Preminger avec Tallulah Bankhead, Charles Coburn, Vincent Price
  • 1946 : Smoky, drame de Louis King avec Fred MacMurray, Bruce Cabot
  • 1946 : L'Évadé de l'enfer (Angel on My Shoulder), d'Archie Mayo avec Paul Muni, Claude Rains
  • 1946 : Le Fil du rasoir (The Razor's Edge), d'Edmund Goulding
  • 1947 : Blaze of Noon, action de John Farrow avec William Holden
  • 1947 : Maman était new-look (Mother Wore Tights), de Walter Lang (voix)
  • 1948 : Le Retour (Homecoming), de Mervyn LeRoy
  • 1948 : The Walls of Jericho, de John M. Stahl
  • 1948 : The Luck of the Irish, de Henry Koster
  • 1948 : La Ville abandonnée (Yellow Sky), de William A. Wellman
  • 1949 : You're My Everything, comédie musicale de Walter Lang avec Dan Dailey
Années 1950
  • 1950 : Le Petit Train du Far West (A Ticket to Tomahawk), de Richard Sale
  • 1950 : Ève (All About Eve), de Joseph L. Mankiewicz
  • 1951 : Follow the Sun, de Sidney Lanfield avec Glenn Ford en Ben Hogan
  • 1952 : Les Bannis de la Sierra (The Outcasts of Poker Flat), de Joseph M. Newman avec Dale Robertson, Miriam Hopkins
  • 1952 : La Sarabande des pantins (O. Henry's Full House), de Jean Negulesco (segment The Last Leaf)
  • 1952 : Seules les femmes savent mentir (My Wife's Best Friend), comédie de Richard Sale avec Macdonald Carey, Cecil Kellaway
  • 1953 : La Loi du silence (I Confess), d'Alfred Hitchcock
  • 1953 : La Femme au gardénia (The Blue Gardenia), de Fritz Lang
  • 1954 : Carnival Story / Ceux du voyage, de Kurt Neumann avec Steve Cochran, George Nader
  • 1954 : Rummelplatz der Liebe, de Kurt Neumann avec Eva Bartok, Curd Jürgens, Bernhard Wicki - non créditée
  • 1955 : Boulevards de Paris (Bedevilled), de Mitchell Leisen
  • 1955 : Son seul amour (One Desire), de Jerry Hopper avec Rock Hudson
  • 1955 : Les Forbans (The Spoilers), de Jesse Hibbs
  • 1956 : Infamie, de Russell Birdwell
  • 1956 : Les Dix Commandements (The Ten Commandments), de Cecil B. DeMille : Néfertari
  • 1957 : Chase a Crooked Shadow / L'homme à démasquer de Michael Anderson avec Richard Todd
  • 1957 : Terre sans pardon, western de Rudolph Maté avec Charlton Heston, Gilbert Roland
  • 1957 : Schlitz Playhouse of Stars (série télévisée)
    • For Better, for Worse (1957) avec Bette Davis
  • 1958 : Playhouse 90 (série télévisée)
    • The Right Hand Man, de Franklin J. Schaffner (1958) avec Dana Andrews
  • 1958 : Lux Playhouse (série télévisée)
    • The Four (1958)
  • 1959 : Summer of the Seventeenth Doll, de Leslie Norman
  • 1959 : La Grande Caravane (Wagon Train) (série télévisée)
    • The Kitty Angel Story, de James Neilson (1959)
  • 1959 : Riverboat (série télévisée)
    • A Race to Cincinnati, de Jules Bricken (1959)
  • 1959 : Zane Grey Theater (série télévisée)
    • Hand on the Latch (1959)
Années 1960
  • 1960 : Échec et mat (Checkmate), d'Eric Ambler (série télévisée)
    • Death Runs Wild, de Jules Bricken (1960)
  • 1960 : The DuPont Show with June Allyson (série télévisée)
    • The Dance Man (1960)
  • 1960 : General Electric Theater (série télévisée)
    • Bitter Choice, de Herschel Daugherty (1957)
    • Stopover (1958)
    • Goodbye, My Love (1960)
  • 1960 : La Ruée vers l'Ouest (Cimarron), d'Anthony Mann : Dixie Lee
  • 1961 : The United States Steel Hour (série télévisée)
    • The Shame of Paula Marsten (1961)
  • 1962 : La Rue chaude (Walk on the Wild Side), d'Edward Dmytryk
  • 1962 : Mix Me a Person, de Leslie Norman
  • 1963 : Alfred Hitchcock présente (The Alfred Hitchcock Hour) (série télévisée)
    • A Nice Touch, de Joseph Pevney (1963)
  • 1964 : Le Jeune Docteur Kildare (Dr Kildare) (série télévisée)
    • A Day to Remember (1964)
  • 1965 : Les Tontons farceurs (The Family Jewels), de Jerry Lewis en star du film fictif "Sustenance" projeté dans l'avion
  • 1965 : The Loner (en), de Rod Serling (série télévisée)
    • One of the Wounded, de Paul Henreid (1965)
  • 1966 : Le Triomphe des sept desperadas (Frauen, die durch die Hölle gehen), de Gianfranco Parolini, Sidney W. Pink et Rudolf Zehetgruber
  • 1967 : The Busy Body, de William Castle avec Sid Caesar, Robert Ryan
  • 1967 : Cowboy in Africa (série télévisée)
    • Search for Survival (1967)
  • 1967 : Stranger on the Run (en) / L'homme en fuite, de Don Siegel avec Henry Fonda (télévision)
  • 1967 : Mes trois fils (My Three Sons) (série télévisée)
    • Desinging Women (1967)
  • 1967 : Batman (série télévisée)
    • Zelda the Great, de Norman Foster (1966)
    • A Death Worse Than Fate, de Norman Foster (1966)
    • Louie the Lilac (1967)
    • The Ogg and I (1967)
    • How to Hatch a Dinosaur (1967)
    • Catwoman's Dressed to Kill (1967)
    • The Ogg Couple (1967)
  • 1968 : Sur la piste du crime (The F.B.I.) (série télévisée)
    • Region of Peril (1968)
  • 1968 : Match contre la vie (Run for Your Life), de Roy Huggins (série télévisée)
    • Life Among the Meat Eaters (1968)
  • 1968 : Companions in Nightmare, de Norman Lloyd (télévision)
  • 1968 : Le Virginien (The Virginian) (série télévisée)
    • Nora (1968)
  • 1969 : La Grande Vallée (The Big Valley) (série télévisée)
    • The 25 Graves of Midas, de Richard Long (1969)
  • 1969 : Marcus Welby, M.D., de David Lowell Rich (télévision)
  • 1969 : L'Homme de fer (Ironside), de Collier Young (série télévisée)
    • An Obvious Case of Guilt, d'Abner Biberman (1968)
    • Programmed for Danger, de John Florea (1969)
Années 1970
  • 1970 : The Challengers, de Leslie H. Martinson avec Darren McGavin (télévision)
  • 1970 : Ritual of Evil, de Robert Day avec Louis Jourdan (télévision)
  • 1970 : Bracken's World (en) (série télévisée)
    • Diffusion (1970)
  • 1970 : Les Règles du jeu (The Name of the Game) (série télévisée)
    • The Protector (1968)
    • The Bobby Currier Story (1969)
    • The Takeover (1970)
    • All the Old Familiar Faces (1970)
  • 1971 : Fools' Parade, thriller comique d'Andrew V. McLaglen avec James Stewart, George Kennedy
  • 1971 : The Late Liz, de Dick Ross avec Steve Forrest - rôle titre
  • 1971 : If Tomorrow Comes, de George McCowan avec Patty Duke (télévision)
  • 1972 : The Catcher, d'Allen H. Miner avec Jan-Michael Vincent, Anthony Franciosa (télévision)
  • 1972 : Lapin 360, de Robert Michael Lewis
  • 1973 : Docteur Marcus Welby (Marcus Welby, M.D.), de David Victor (série télévisée)
    • Madonna with Knapsack and Flute (1969)
    • A Necessary End (1973)
  • 1973 : Columbo : Requiem pour une star (Requiem for a Falling Star) (série TV) : Nora Chandler
  • 1973 : Cannon (série TV)
    • À charge de revanche (He Who Digs a Grave), de Richard Donner (1973)
  • 1973 : Love Story (série TV)
    • All My Tomorrows (1973)
  • 1973 : Banacek (série TV)
    • Max le magnifique (If Max Is So Smart, Why Doesn't He Tell Us Where He Is?), de Bernard L. Kowalski (1973)
  • 1973 : Lisa, Bright and Dark, de Jeannot Szwarc (TV)
  • 1973 : Mannix, de William Link (série TV)
    • The Deadly Madonna, de Paul Krasny (1973)
  • 1976 : Arthur Hailey's the Moneychangers / Les hommes d'argent, de Boris Sagal avec Christopher Plummer, Timothy Bottoms, Jean Peters, Joan Collins (feuilleton TV)
  • 1978 : Little Mo, de Daniel Haller avec Anne Francis, Mark Harmon, Leslie Nielsen (TV)
  • 1979 : Nero Wolfe, de Frank D. Gilroy (TV)
Années 1980
  • 1980 : Hagen (série TV)
    • The Straw Man (1980)
  • 1980 : Jane Austen in Manhattan, de James Ivory avec Robert Powell
  • 1981 : À l'est d'Éden (East of Eden), de Harvey Hart avec Timothy Bottoms, Bruce Boxleitner, Jane Seymour, Howard Duff (feuilleton TV)
  • 1983 : Hôtel (Hotel) (série TV)
  • 1984 : Les Masques de la mort (The Masks of Death), de Roy Ward Baker d'après Arthur Conan Doyle avec Peter Cushing, John Mills, Ray Milland (télévision)
  • 1985 : La croisière s'amuse (The Love Boat) (série télévisée)
    • Too Clothes for Comfort: Part 1 (1981)
    • Too Clothes for Comfort: Part 2 (1981)
    • Letting Go: Part 1 (1985)
    • Letting Go: Part 2 (1985)

Sources: wikipedia.org

Pas de lieux

    loading...

        Rapports

        NomLienDate de naissanceDate de décèsDescription
        1Frank Lloyd  WrightFrank Lloyd WrightGrand-père08.06.186709.04.1959

        Aucun événement fixés

        Mots clés